Bienvenue sur notre site

Association " AMAP De TRANS "

L'Amap de Trans en Provence a vu le jour le 4 mai 2006, constitué par Alexis BLANC.

La Présidente est Isabelle BRANCO depuis le 4 ocotobre 2012.

 

Elle compte désormais 25 amapiens en moyenne et une dizaine de producteurs.

 

Notre but est d’œuvrer pour la promotion d’une agriculture durable, socialement équitable, écologiquement saine, et de soutenir les producteurs de proximité.

 

Nous vous proposons des légumes bio de Tourtour, des œufs et volailles d’Ampus, du miel de Trans en Provence, de l’huile d’olive de Trans en Provence, du fromage de chèvre de Callas, de l’agneau du Bounas, poissons, moules et huîtres de Sanary sur Mer, des pommes de Châteaudouble, des fruits d’été de Vidauban, des fruits d’hiver de Corse, des plantes aromatiques et médicinales, etc…en partenariat avec les producteurs, basé sur la livraison régulière de produits définis, moyennant un abonnement ou des commandes payables d’avance.

 

Signalitique4

Lieu de distribution

Bref Historique Des Amap

Les AMAP ont été introduites en France des U.S.A par un couple d'agriculteurs, producteurs de fruits et légumes dans le Var,  Denise et Daniel Vuillon, membres de la Confédération Paysanne.

Ils ont présenté ce concept à la Conf du Var en Janvier 2000 et ont proposé que cette alternative économique à l'économie de marché devienne un projet porté par la Conf.

Il ne servait à rien de réunir les paysans si en face il n' y avait pas de consommateurs si ce n'est faire naître l'illusion d'une solution dont on ne voyait aucune possibilité de concrétiser. La première AMAP fruits et légumes de France  a donc vu le jour le 17 Avril 2001 à la ferme les Olivades en lien avec 40 familles d' Aubagne.

La Région Paca a décidé de soutenir ce projet. C'est ains que le 10 Mai 2001 Daniel Vuillon a convoqué une AG constitutive d'Alliance Provence avec les partenaires régionaux d'Alliance Pec, ATTAC et Slow food.

Début 2002, d’autres producteurs et consommateurs intègrent le réseau. De fait, les statuts de notre association, régie par la loi du 1er  juillet 1901, ayant pour dénomination «  Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne en Dracéni» sont déposés en préfecture, le 20 mars 2002. 

Pourquoi les AMAP ?

Côté consommateurs : insécurité alimentaire ("vache folle", OGM, dioxine, etc.), perte de qualité (fraîcheur, goût, etc.) des produits disponibles en Grandes Surfaces, perte de repères par rapport aux saisons et sur la manière de cuisiner les produits de base, inaccessibilité des produits de qualité aux personnes à bas revenus


Côté agriculteurs : difficultés économiques se maintenir et s'installer, métier dévalorisé, faible nombre d'agriculteurs (conventionnels et bio). Paradoxe d'une agriculture industrielle subventionnée et d'une agriculture biologique sans soutien.

Côté société : environnement pollué et augmentation des problèmes de santé dus à la pollution et à une mauvaise alimentation, baisse inquiétante de la biodiversité, liens distendus entre agriculteurs et citadins, disparition des terres fertiles au profit de la spéculation immobilière ou de l'agrandissement des fermes, mondialisation de l'agriculture avec augmentation considérable des distances entre lieux de production et de consommation (avec les conséquences qui en découlent), etc.

Date de dernière mise à jour : 28 Oct 2014